Pourquoi Lyon va taper Séville


Ce sera soir de gros match à partir de 20h45 sur la pelouse du Parc OL. L’Olympique Lyonnais reçoit le FC Séville pour la « finale » de ce groupe H. Pour se qualifier, Lyon doit impérativement battre son vis à vis andalous par au moins deux buts d’écart pour lui chiper la deuxième place. Le sport à l’œil, ou l’optimiste, ne saurait que trop vous conseiller de mettre le paquet sur une victoire de l’OL. Voilà pourquoi.

  • Parce que c’est ce soir que Lyon lancera sa saison  

On pensait que comme l’an passé, Lyon allait taper le PSG au Parc OL pour redonner de l’allant à un début de saison bien terne. C’était sans compter sur un contre éclair mené par Thomas Meunier (qui pour une fois ne dormait pas) qui offrait le but du 2-1 à Cavani sur un plateau. Lyon a donc besoin d’un nouveau déclic pour (enfin) montrer les crocs en championnat comme en Ligue des Champions. Tonight’s the night.

  • Parce que Séville, c’est mieux en Ligue Europa

A choisir entre une élimination en huitième de finale de Ligue des Champions et une victoire en Ligue Europa, peu nombreux seraient les fous à choisir la première option. L’histoire de Lyon appartient à la Ligue de Champions (et aux éliminations en quart de finale), celle du FC Séville s’écrit en Ligue Europa, compétition dans laquelle le club est invaincu depuis trois ans. Pour le bonheur de réaliser un « quatre à la suite » et de voir Lyon se faire taper par le Barça en huitièmes, Séville n’a aucune raison de vouloir gagner ce match.

Diakhaby a dit

Diakhaby, a dit ‘c’est mieux la Ligue Europa’… Séville ira en Ligue Europa

  • Une dynamique qui dynamite 

Séville est certes sur le podium de la Liga à un point du Barça et Lyon sixième du championnat de France à un point de… Bordeaux, la dynamique du club lyonnais laisse à penser que la machine se met en marche côté Lyonnais. Les résultats parlent en effet pour l’équipe lyonnaise, qui reste sur cinq victoires en sept matchs, un nul (honorable) sur le terrain de la Juve et un rire jaune lors de son 6/0 face à Nantes. Côté andalous, le début de campagne en Ligue des champions fut empli de réussite (dix points sur douze possible) mais les deux buts contre la Juve en fin de match (défaite 1/3) ont montré des signes de rupture, que la récente défaite contre Grenade ne saurait que trop confirmer. Après la Grenade, la bombe lyonnaise a donc toutes ses chances de faire exploser une défense sévillane qui Rami un peu en ce moment.

  • Parce que Lyon va donner des points de côté à Séville 

Depuis qu’il a lâché sa caravane, le latéral droit Rafael est presque devenu le principal danger du club rhodanien. Les réalisations de l’OL contre le PSG, le Dynamo Zagreb et Nantes sont autant de preuves que les latéraux donnent des ailes offensivement à une équipe lyonnaise qui marquent 50% de ses buts en passant par les côtés. L’équipe andalouse, aussi belle que jalouse des côtés lyonnais soit-elle (ça reste à prouver) est prévenue: il va falloir blinder les ailes pour ne pas passer à côté de sa qualification.

Ne partons pas fâchés

Ne partons pas fâchés

  • Parce que Lyon sait marquer, et au bon moment

Lyon doit marquer deux pions de plus que sont adversaires ce soir; ça tombe bien, depuis le début de la Ligue 1, Lyon plante en moyenne (presque) deux buts par match (28 réalisations en quinze matchs). On pourra chipoter, dire que six buts face à Nantes ça ne compte pas et pointer qu’en Ligue des champions ce n’est pas la même chanson… il n’empêche que Lyon score beaucoup et surtout dans les moments clés du match. Les stats fournis par nos confrères de l’Equipe (le sport à l’oeil sera bientôt confrère de l’Equipe aussi, c’est promis) le démontrent parfaitement; Lyon marque la plupart de ses buts dans les derniers quarts d’heure de chaque mi-temps. Le scénario est donc presque écrit d’avance: un but à la 42ème, un autre à la 86ème et le tour est joué.

  • Parce que Séville aura le cul entre deux chaises 

S’auto-proclamant disciple de Marcelo Bielso, l’entraîneur du FC Séville est arrivé au début de cette saison avec la ferme intention « d’attaquer pendant 90 minutes » à chaque match. Un « tout pour l’attaque » qui a déjà des tours à son idole et qui pourrait aussi cause des soucis à son équipe ce soir si l’OL venait à ouvrir le score. Après, les mecs connaissent leur métier quand même…

Mà qué Marcelo? Yé doi attaké ou difendre cé soir?

Mà qué Marcelo? Yé doi attaké ou difendre cé soir?

  • Parce le flou artistique des compositions de l’OL le rendent imprévisible

Si l’envie d’attaquer et la nécessité de bien défendre doivent obliger l’entraîneur argentin à réfléchir à son plan d’attaque pour ce soir, pressentir la composition lyonnaise de ce soir risque également d’être un sacré casse-tête pour notre ami Jorge. Du 4-3-3, au 4-4-2 en passant par le 3-5-2 et le 4-5-1, Bruno Génésio en a en effet sorti des compos’ depuis le début de la saison. Les blessures des joueurs-clés l’ont certes contraint à adapter son système, mais il faut également voir dans ce jeu de compositions une véritable difficulté à trouver « THE système » qui colle à l’OL. Même si l’on pressent un 4-3-3 côté lyonnais ce soir, Séville aura tout intérêt à imposer son système ce soir… parce que s’adapter au caméléon lyonnais n’est pas chose aisée.

  • Parce que Lyon sait gagner « ses finales » 

Inauguré début 2016, le Parc OL accueillera ce soir sa deuxième « finale », après celle pour la deuxième place l’an passé, remportée face à Monaco de bien belle manière (score final 6-1). Gagner sur un large score son dernier match de poule pour se qualifier, l’OL l’a également déjà réalisé. En 2011, alors en bien mauvaise posture car devant remonté un handicap de sept buts sur l’Ajax pour arracher la qualif en huitième, Lyon avait réussi à s’imposer 7/1 sur le terrain du Dinamo Zagreb, pendant que l’Ajax perdait 4/0 sur la pelouse du Real. Remporter les matchs à enjeux sur des scores fleuves, l’OL l’a donc dans le sang. Mais ce soir, on se contentera d’un modeste 2/0.

ol-seville-2

LYON REMPORTANT (la qualification pour) LA LIGUE DES CHAMPIONS

  • Les Matthieu en ont gros sur la patate

Un même prénom, pour un même état d’esprit: irréprochable quand ils ne sont pas alignés, les deux Mathieu seront morts de faim s’ils foulent la pelouse ce soir. Mathieu Valbuena mourra d’envie de jouer les phoenix après une sale année 2016 en marquant ce match de son empreinte, quant au nouveau Rémi Vercoutre de l’OL, Mathieu Gorgelin, il aura à cœur de montrer qu’il est une alternative crédible à Anthony Lopes, comme ses (rares) sorties face à Sainté et face au PSG l’ont montrées. De zéros en héros, c’est ce soir qu’il faudra changer de peau.

  • Parce que le karma existe dans le football 

L’heure du retour de flammes de l’OL a sonné. Alors que lors du match aller, Lyon s’était incliné à Séville en touchant deux fois la barre et avait concédé la défaite dans les toutes dernières minutes du match, enchaînant par la suite une sévère défaite contre la Juve après un penalty manqué, la logique footballistique voudrait que la chkoumoune cesse de s’abattre sur Lyon ce soir. On peut donc espérer une victoire 3/0 des hommes de Génésio, dont deux buts sur transversale rentrante et un péno de Mister Lacazette.  Alors, l’on pourra dire que le destin a sévi(lle).

ol-seville-4

De pauvre Mathieu à Saint Mathieu ?

1 comment

Add yours
  1. régisseur

    Waouhhhh à deux barres près tu devenais « le » pronostiqueur qu’il faut avoir dans ses amis. Le Lyon a rugi, porté quelques coups de griffes mais avec un moteur peu vitaminé . En phase de poule un renard (des surfaces) aurait peut-être eu plus de chance de croquer la poulette andalouse……
    Après le match je l’admets – c’est vil – de dire que Séville a bien joué le coup. Ce serait une Betis .
    Et puis, pas grave , un coup de barre et en Mars ça repart en ligue Europa .
    Mais le plus important en fait, c’est de reconnaître ton courage de pronostiqueur. Aussi je me flatte de te compter dans mes amis.
    Avec toi Jules,
    pas de calcul,
    le sport à l’oeil
    pour le vivre dans son fauteuil.(*)
    (*) pour rétablir un commentaire sur ta page Facebook.

+ Leave a Comment