Billet d’humeur #2 Un avenir compliqué à l’Olympique chantier


Passée la déception d’un parcours européen plus que convaincant auquel les Lyonnais s’étaient tant accrochés pour sauver leur saison, l’heure en est maintenant aux questions, à l’aube d’un mercato ou rien ne sera simple.

Fragilisé par une absence en ligue des champions la saison prochaine, l’Olympique Lyonnais devra réussir son mercato (accomplissement plus réalisé depuis un bout de temps) pour pouvoir prétendre au podium l’an prochain. Alors que le PSG et maintenant Monaco semblent avoir assis leur domination dans le championnat de France, il est en effet fort probable que Lyon ne puisse que s’accrocher à une troisième place (et une qualification au tour préliminaire de la ligue des champions). Et Dieu sait que celle-ci sera loin d’être acquise.

Entre un OGC Nice qui a flambé cette saison et un OM qui s’affirme de plus en plus par le jeu (et par les sous), il ne serait pas étonnant que Lyon finisse 6ème la saison prochaine si le club n’arrive pas à renouveler un effectif sur lequel le club a bâti ses succès les quatre dernières saisons. Demain, cet effectif sera en effet amputé des deux joueurs qui ont construit cette dernière saison à l’OL : Corentin Tolisso, dont le volume de jeu a impressionné et tapé dans l’œil de plusieurs clubs dont la Juve, et Alexandre Lacazette, fort de plus de 30 buts toute compétitions confondues, qui a confirmé qu’il était un attaquant de classe mondiale et pourra encore nous le prouver, vraisemblablement sur les pelouses espagnoles l’an prochain.

Grâce à ces deux transferts, de l’argent, Lyon en aura. Encore faut-il bien le dépenser pour pallier de si fortes absences et surtout… avoir de l’imagination et du charisme pour convaincre des très bons joueurs de signer à l’OL. Sans Ligue des champions l’année prochaine, Lyon va clairement manquer d’un argument de poids pour faire venir du lourd, laissant planer la crainte que Lyon ne recrutera que des Marcel Rybus l’an prochain.

Le pessimisme ambiant ne doit cependant pas assombrir le tableau. Lyon peut toujours compter sur un centre de formation top niveau, qui a sorti de la tanière Mouctar Diakhaby et Lucas Tousart, deux joueurs aux talents et à la force de caractère indéniables. Lyon pourra également compter sur sa pépite à 18 millions, Memphis Depay, dont la mission est officieusement de remplacer ne serait-ce qu’un petit peu l’omniprésence Alexandre Lacazette. L’arrivée à maturité de Mamana et Mateta (Makeba Makebela) apportera peut-être son lot de solutions nouvelles à l’OL, qui aura surtout besoin d’un retour au plus haut niveau de Nabil Fékir, Gonalons, N’Koulou, Jallet, Rafael et consort. On le voit, ce n’est pas tant l’effectif lyonnais qui inquiètt, mais plutôt les absences des derniers cités cette saison, qui ont notamment, coûté une finale de Ligue Europa à l’OL.

Les chantiers au niveau du recrutement sont donc nombreux (attaquant de pointe, latéral gauche, milieu offensif et relayeur) et il clair que Lyon joue gros, très gros sur ce mercato. Toutefois, il ne faut pas oublier que le vecteur de performance le plus important ne s’achète pas. C’est celui qui a permis à l’OL de battre des Monaco, AS Roma et Besikstats et qui manqué lorsque Lyon devait tuer des matchs à Dijon, ou revenir défendre contre Guingamp : j’ai nommé l’état d’esprit. Un manque de mordant et de constance qui a coûté très cher cette saison aux hommes de Génésio, dont on ne compte même plus le nombre de buts casquettes à cause d’une défense gruyère. L’Olympique Chantier devra donc avant tout s’acheter un caractère et de la régularité au mercato pour survivre l’an prochain. Et s’il entend rester l’entraîneur de cette équipe dans la durée, Bruno Génésio aura plutôt intérêt à montrer qu’il a de l’énergie… à revendre.

2 Comments

Add yours
  1. Quentin

    + le départ de Valbuena, la mauvaise ambiance avec Gonalons, Aulas est rentable et cherche d’autres leviers avec ses feminines. Il manque d’esprit critiques par rapports aux ambitions de début d’années et le top 5 va s’éloigner, surtout avec le retour du RCSA, grand favoris pour les places européennes ^^. +++

    • JulesHauss

      C’est clair que l’OL n’est pas au bout de ses peines, Khalid Boutaïb, Jeremy Grimm et consorts ne seront pas là pour rigoler !
      A confirmer ce soir, grosse grosse grosse soirée de Ligue 1 en perspective

+ Leave a Comment