Billet d’humeur #1 Ce dimanche, ce sera hockey sur glace


Alors que les parcours de nos clubs français (en football et en rugby) dans les compétitions européennes sont venus à leur termes, et que la grande fête tennistique porte d’Auteuil ne commence que dans deux semaines, amateur de sport, que nous reste-t-il ? Je vous le demande…

Nadal qui marche sur la concurrence sur ocre lors de Masters 1000 successifs ? Rasoir. Un combat pour la quatrième place en Ligue 1 ? On a connu plus excitant. Le match pour le titre dans les autres championnats européens ? L’affaire est déjà pliée en Angleterre, Allemagne et en Italie alors que la  couronne espagnole est elle, promise au Réal de Zizou. Le suspense est donc mort, excepté au Pays-Bas, où l’Ajax n’est qu’à trois points du Feyenoord… Ca fait rêver ! Il serait peu avisé d’omettre les échéances qui nous attendent en rugby et en basket, mais il faut dire que nous ne sommes qu’au début des longs épisodes des phases finales et play-offs… Bref, les émotions dramatiques qui font frissonner vos cœurs de sportifs vont prendre deux semaines de congés. Des congés payés même, si tant est que vous financez mensuellement vos plaisirs sportifs auprès des groupes Canal, SFR et Bein.

Mais alors, que faire devant ce désert d’émotion qui s’entrevoit ? Se mettre à la lecture ou aller au cinéma ? Pourquoi pas. Profitez de ce temps libre pour vous ressourcer, et vous poser les questions que vous aviez depuis si longtemps envie de vous poser ? Ainsi soit-il. Mais si, féru de sport que vous êtes, vous ne vous retrouvez pas dans ce mois de mai qui à l’accoutumée représente l’apothéose d’une année sportive, il vous faut trouver une solution, et vite! 

La bonne nouvelle, c’est qu’elle est là. Devant vos yeux. Sur votre sol (mis à part, bien sûr, si vous nous lisez du Nicaragua, de Tombouctou ou d’Afrique du Sud). Elle remplira vos attentes de spectacle tout en prenant à parti votre cœur de patriote. Cette solution, n’est autre, que le championnat du monde de Hockey sur glace, qui se déroule en ce moment à Paris, et dans lequel il faut dire que la France se débrouille très bien. En témoigne la déculottée infligée à la Finlande, équipe que l’équipe de France n’avait jusqu’alors jamais battu. 

L’achèvement le plus notable d’un parcours qui jusque-là, a vu les Bleus battre la Biélorussie, la Suisse et titillé les titans canadiens ainsi que la Norvège. Alors certes, les Bleus ne peuvent résolument pas prétendre d’aller chercher le trophée. Toutefois, ils nous ont montré que nul besoin est d’être parmi les favoris pour offrir du spectacle et des matchs à suspense. En gagnant par deux fois aux tirs au buts (au Hockey, c’est fameux), les Bleus ont su gagner les matchs qui comptent, au terme d’un scénario haletant ; deux performances laissant entrevoir la perspective d’un quart de finale, qui serait une excellente performance. Une qualif’ qu’il faudra assurer par deux victoires contre la République Tchèque et la Slovénie aujourd’hui et demain afin de prolonger le plaisir.

Il ne vous reste donc peut-être plus que deux matchs pour découvrir ce sport vraiment haletant, combinant rapidité dans l’action avec une dimension physique très… très visible. Une dose d’adrénaline de trois fois vingt minutes (et plus si affinité), qui vous enivrera à n’en pas douter par les prouesses techniques des protagonistes dont l’agilité crosse en main est des plus impressionnantes. Alors, pour relancer votre dimanche endormi par la passation de pouvoir et la digestion du repas en famille, collez-vous telle une langue sur de la glace devant le match de l’équipe de France, à 16h15. Pour peu que vous ayez Canal + ou des bons liens de streaming…

 

+ There are no comments

Add yours